kot
Please update your Flash Player to view content.

Football - Le PSG renverse le Barça de Messi !

Le soir où la victoire comptait le plus et face à l’adversaire le plus dangereux du moment en Europe, le PSG est redevenu une grande équipe et un favori de la Ligue des Champions. Après un début de saison décevant, les Parisiens sont venus à bout de l'équipe de Lionel Messi (3-2) à domicile.

 

Guyane – Croissance soutenue de l'économie mais…

INSEE, IEDOM et AFD avaient convié la presse ce mardi pour présenter les comptes économiques de la Guyane qui sont parus au même moment que pour l'ensemble de l'Outre-Mer.

En 2013 le Produit Intérieur Brut (PIB) de la Guyane s'est accru de 2,9% (hors inflation). Si ce résultat est excellent à l'échelle nationale (+0,3%) ou locale (Guadeloupe +0,7%, Martinique -0,5%), il reste cependant insuffisant pour permettre à notre région de rattraper son retard structurel.

Ces chiffres sont cependant à manier avec précaution et peuvent s'avérer comme révélateurs d'une grande fragilité.

En effet, cette évolution positive est portée principalement par les administrations publiques (et notamment le salaire des fonctionnaires) et les exportations (essentiellement le spatial) tandis que la consommation des ménages et l'investissement faiblissent.

Comme le faisait remarquer Fabrice DUFRESNE, le directeur de l'iEDOM : " L'indicateur du climat des affaires, qui mesure la vision des chefs d'entreprise sur l'économie, a atteint son niveau le plus bas depuis 10 ans. Les perspectives d'investissements sont également très problématiques."

La Guyane progresse donc toujours mais pas assez vite, notamment pour développer suffisamment le marché du travail afin de résorber au moins partiellement un taux de chômage obstinément au-delà des 20%.

Il reste à savoir maintenant si le pari engagé par le MEDEF (70.000 emplois créés en 15 ans) résistera aux chiffres et perspectives alignées par ces organismes.

Affaire à suivre… TM

 

Les comptes économiques de la Guyane sont à retrouver sur

www.cerom-outremer.fr/guyane

 

France-Guyane en redressement judiciaire

Alors qu'un plan de restructuration avait été lancé il y a près d'un an par la maison mère, Hersant Médias, la société France-Antilles Martinique (à laquelle appartient France-Guyane) a été mise mardi en redressement judiciaire par le tribunal mixte de commerce de Fort-de-France. Une demande de cessation de paiement avait été déposée la semaine dernière par la direction de la société, des sources "proches du dossier" parleraient de 1 à 4 millions d'euros de dettes.

Un administrateur judiciaire va donc assister la société "durant une période d'observation de 6 mois", pendant laquelle "diverses mesures seront mises en place pour assainir la situation financière" peut-on lire sur le site de France-Guyane. Pour la direction du groupe France-Antilles, "l'objectif est clairement de tout faire pour pérenniser l'entreprise face aux évolutions technologiques, numériques, et aux nouveaux modes de consommation des journaux". Les salariés craignent des licenciements pendant cette période. ES

 

Guyane – +2cts pour le super, -2cts pour le gazole !

A partir de ce "matin" à minuit, les prix des carburants évoluent chacun dans un sens : le super sans plomb passe à 1,73 €/l au lieu de 1,71 €/l, et le gazole route de 1,51 €/l au lieu de 1,53 €/l. Du côté de la bouteille de gaz de pétrole liquéfié de 12,5 kg, son prix a été fixé à 22,41 € au lieu de 22,04 €, soit une hausse de 37 centimes.

Mais pourquoi nous direz-vous ? En raison de la baisse du cours du pétrole brut, mais aussi de la baisse du cours du gazole… mais de la hausse du super, à l'échelle mondiale. Les pays émergents utilisent de plus en plus de super, la demande de gazole reste faible, tandis que les "craintes d'une interruption des exportations de gaz russe via l'Ukraine" expliqueraient la hausse du cours du précieux "gaz de pétrole liquéfié"… ES

 

La Guyane se prépare à lutter contre les feux de végétation

Hier matin, dans la zone Collery Est, les sapeurs-pompiers de Guyane, en présence du Préfet Eric SPITZ, ont procédé à un exercice de "protection de logements", appuyés par l'UESK (Unité Elementaire Spécialisée de Kourou, composée par la brigade des sapeurs-pompiers de Paris). C'était aussi l'occasion pour les services de l'Etat de travailler à l'aide du Dragon973, l'hélicoptère de la sécurité civile. Cette manœuvre exceptionnelle était destinée à présenter les moyens mis en place, et "sensibiliser le public à la question des feux de végétation", que le dispositif doit permettre de combattre. Attention à vos mégots ! ES

 

Guyane – La chasse est réglementée !

La Direction de l'Environnement, de l'Aménagement et du Logement (DEAL) l'a rappelé par vo

ie de presse ce weekend : il existe des quotas de chasse dans notre département ! Même si la Guyane n'est pas soumise aux dispositions du Code de l'Environnement concernant la chasse, un arrêté préfectoral du 11 mars 2014 réglemente "les quotas d'espèces animales pouvant être prélevées par une personne".

"Cette nouvelle réglementation fixe des seuils de prélèvements assez élevés" concède la DEAL, qui justifie celle-ci par le fait qu'elle "cible principalement les prélèvements excessifs réalisés pour des motifs commerciaux", et a une portée pédagogique pour sensibiliser les chasseurs au fait que "la faune de Guyane n'est pas inépuisable…" ES

Quelques exemples :
 
-     Un seul maïpouri par sortie
-     Deux cochons bois par sortie
-     Deux singes hurleurs par sortie
-     Dix colombes ou pigeons par sortie
-     Trois caïmans par sortie
-     Et la chasse à l'iguane est interdite du 1er septembre au 31 décembre ! (autrement, il est autorisé de prélever trois iguanes par sortie)

 

 

Page 1 sur 596

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir le Kotidien dans votre boite mail.
Les petites annonces avec Cyphoma
Please update your Flash Player to view content.

Chroniques RDI de Thierry Maquaire

Open in new window

Mentions légales - Contactez-nous - 

© 2012 Tous droits réservés KREOLSI - www.lekotidien.fr  / info.kreolsi@gmail.com 0694.90.16.28